Tout savoir sur les perruques

Si pour certaines, le port de perruque est une nécessité, pour d’autres, c’est un accessoire de mode devenu incontournable. En effet, qui n’a jamais eu envie de changer de tête le temps d’une soirée, d’une journée, d’un évènement spécial … ? L’avantage c’est qu’on peut en changer aussi souvent qu’on le souhaite. Avant d’en choisir quelques-unes et de faire le bon choix, voici ce que vous devez savoir sur les perruques.

La perruque c’est quoi ?

Egalement appelée postiche, moumoute ou prothèse capillaire (dans un jargon plus médical), la perruque est un faux-cheveux. Son usage date de plusieurs siècles déjà. A l’origine, elle a été créée pour permettre aux personnes à la tête chauve d’avoir des cheveux. De nos jours, elle est toujours portée pour cette même raison, mais aussi pour un but purement esthétique.

La preuve, les stars en changent comme de chemise tandis que dans notre entourage, certains en portent aussi de temps à autre pour pouvoir changer de tête.

Pourquoi porter une perruque ?

Pourquoi porter une perruque ?

Comme on l’a expliqué plus haut, le port de perruque est devenu une nécessité pour certaines personnes. C’est notamment le cas de celles qui souffrent d’une calvitie précoce ou qui ont subi des séances de chimiothérapie. Dans ces contextes-là, on parle plus de prothèse capillaire que de perruque, mais les deux ont le même sens.

Pour d’autres, la perruque est un simple accessoire de mode qui leur permet de changer de coiffure aussi souvent qu’ils le veulent. Pour ce faire, il leur suffit de dissimuler leurs vrais cheveux sous la moumoute et de fixer celle-ci sur les vrais cheveux. Ainsi, une femme ayant de longs cheveux peut se retrouver avec une coupe au carré tandis qu’une autre avec les cheveux ras peut se retrouver avec de belles boucles bien longues ou un chignon.

Les femmes ne sont évidemment pas les seules à porter des perruques, mais elles sont les plus coquettes là-dessus.

Lire aussi – Comment se couper les cheveux soi-même ?

Comment fabrique-t-on une perruque ?

Les cheveux, naturels ou artificiels utilisés, peuvent être implantés manuellement, avec une machine ou en mode mixte, manuellement et avec une machine.

Evidemment, lorsque les cheveux sont implantés un par un sur la base, la prothèse capillaire coûte beaucoup plus cher. Le rendu final est plus naturel même lorsqu’on utilise des fibres synthétiques. La postiche a une durée de vie plus longue.

La fabrication à la machine permet aux fabricants d’augmenter leur productivité. La qualité reste toutefois assez moyenne ce qui explique leur prix abordable.

Lorsque la fabrication inclut une partie à la machine et une partie à la main, on parle de perruque semi-artisanale. Ces modèles associent généralement cheveux naturels et fibres synthétiques. Leur prix reste néanmoins abordable.

Comment choisir sa perruque ?

Comment choisir sa perruque ?

Lorsque vous vous rendez dans un magasin spécialisé, vous découvrez de nombreux modèles : des courts, des longs, des bouclés, des lisses, des teints, des blonds … Mais ces spécificités ne sont que des critères de sélection secondaires.

Avant de définir ces spécificités-là, vous devez d’abord déterminer le type de perruque que vous souhaitez porter et sa catégorie.

Les différents types de perruques

On distingue trois types principaux de perruques :

  • Les perruques naturelles :

Ces postiches sont fabriquées avec de vrais cheveux. Elles donnent donc un rendu très naturel et plus réaliste même au toucher. Leur entretien est facile. On peut les laver avec notre shampoing habituel, les coiffer et même les lisser au fer. Il est aussi possible de les teindre, mais la coloration est moins durable puisque les cheveux naturels sont plus sensibles à l’oxydation. Si vous optez pour une perruque naturelle dont les cheveux ont conservé leurs cuticules, l’accessoire bénéficie d’une meilleure longévité. Il faut seulement penser à les laver régulièrement pour que les cheveux gardent leur brillance et leur toucher soyeux.

Le prix d’une perruque naturelle varie en fonction de sa densité, de sa longueur et de sa qualité. D’une vue globale, les postiches naturelles sont plus onéreuses.

  • Les perruques synthétiques :

Comme leur nom l’indique, ces postiches se composent de faux cheveux conçus avec des matières synthétiques. Ils copient toutefois la forme et l’aspect de vrais cheveux, certains étant plus réalistes que d’autres.

Contrairement aux postiches naturelles, elles ne nécessitent pas de lavage fréquent. Il est même déconseillé de les laver trop souvent, car elles sont déjà taillées dans une forme spécifique et trop de lavage risque de détruire leur forme sans compter qu’il est interdit de les faire passer au fer à lisser.

De même, il est interdit de les teindre puisque les fils synthétiques utilisés sont déjà colorés avant d’être utilisés pour former la perruque. Voilà pourquoi on en trouve une large variété de couleurs et de coupes. Si vous achetez une perruque à cheveux longs, vous pouvez rafraîchir la coupe de temps en temps.

Enfin, un dernier avantage c’est qu’elles coûtent moins cher que les prothèses capillaires naturelles.

  • Les perruques monofilaments :

Les fils synthétiques utilisés sont montés sur une base qui imite le cuir chevelu. L’accessoire est alors plus confortable à porter. C’est le modèle que l’on conseille le plus aux personnes ayant perdu leurs cheveux suite à des traitements ou à des maladies. On le qualifie d’ailleurs de perruque médicale.

Comme les perruques synthétiques, on en trouve dans diverses coupes et couleurs. Grâce à leur base monofilament, elles sont très naturelles et indétectables.

Leur prix est aussi plus élevé.

Les différentes catégories de perruques

On distingue deux grandes catégories de perruques :

  • Les perruques Lace Front :

Les perruques Lace Front sont les préférées des stars. Elles sont quasi indétectables et ce, grâce à la fine dentelle sur laquelle les cheveux sont implantés un à un. La fine dentelle utilisée sera posée au niveau du front, allant d’une oreille à une autre. Elle permet de copier parfaitement la couleur du cuir chevelu. Les cheveux sont ensuite implantés dans le sens naturel de la pousse pour que le rendu final soit des plus naturels.

Avec le Lace Front, seuls les cheveux au niveau du front sont implantés à la main sur la dentelle. Le reste du bonnet se compose de monofilament en stretch sur lequel les prothèses capillaires sont cousues sur des bandes en coton.

Pour fixer la moumoute, on utilise des clips discrets. Il est également possible d’utiliser de la colle, mais attention, il est conseillé de faire appel à un professionnel dès lors qu’on s’apprête à opter pour la pose avec colle.

Lire aussi – Fixer une perruque sur une tête chauve : comment faire ?

La perruque Lace Front est adaptée à tout le monde, mais principalement aux personnes souffrant de cancer, de pelade ou d’alopécie. La raison est que grâce aux cheveux implantés sur la dentelle, on a l’impression qu’il s’agit véritablement de cheveux qui poussent du cuir chevelu.

  • Les perruques Full Lace :

La perruque Full Lace part du même principe que le Lace Front. La seule différence c’est que tous les cheveux de la prothèse sont implantés un à un sur toute la surface du bonnet. Le résultat est alors plus naturel encore, mais l’accessoire coûte plus cher.

Les différents styles de perruques

C’est dans cette partie qu’il faut insérer les critères secondaires comme la coupe, la longueur, la couleur … Sur le marché, on trouve de tout. Et puisqu’il s’agit désormais d’un accessoire de mode pour la plupart, de nombreuses tendances sont apparues. Parmi les plus appréciées, on peut citer :

  • Les perruques lighted : les cheveux au niveau du front sont plus clairs que le reste
  • Les perruques rooted : les cheveux ont une racine plus foncée
  • Les perruques portant la mention mix qui proposent des mèches colorées
  • Les perruques pour hommes

Comment poser sa perruque ?

Comment poser sa perruque ?

Tout dépend du modèle choisi. Dans le cas de :

  • Une perruque pleine, elle recouvre entièrement la tête de la personne qui la porte. Le bonnet de base est assez élastique pour bien se fixer sur le crâne. Ce genre de postiche est idéal pour les personnes chauves ou qui n’ont plus que très peu de cheveux.
  • Une perruque partielle, elle se fixe autour du crâne sans en recouvrir le sommet. Les perruques partielles sont généralement utilisées pour avoir du volume. Elles sont donc adaptées aux personnes qui commencent à perdre leurs cheveux ou qui ont une chevelure très fine. Sur cette postiche, les cheveux sont fixés autour d’une base circulaire.
  • Un toupet, il suffit de poser la postiche là où on souhaite la mettre. Le toupet sert uniquement à compléter les cheveux dans le but de réaliser une coiffure spécifique. C’est notamment le cas lorsqu’on a des cheveux courts, mais qu’on souhaite arborer un chignon pour un évènement spécial. On peut également en utiliser pour avoir une longue queue de cheval alors qu’en réalité, nos cheveux sont assez courts.

Lire aussi – Comment bien porter une perruque ?

La pose de la prothèse capillaire varie donc selon les modèles et les besoins. Pour un effet indétectable, pensez toujours à choisir une couleur correspondant à la couleur naturelle de vos cheveux lorsque vous choisissez une perruque partielle ou un toupet.

Vues: (190)